Jacques Chirac n’est plus

Jacques Chirac est mort le 26 septembre tôt le matin. Il avait 86 ans et il a succombé à la suite d’un problème pulmonaire. C’est l’occasion de revoir les parcours de cet illustre personnage. Effectivement, il faut rappeler que cet homme a rythmé la vie politique française depuis au moins 40 ans.

Un début modeste d’un homme extraordinaire

Jacques Chirac n’est plus

Jacques Chriac a su monter les échelons étape par étape. En effet, il a été élu comme étant un conseiller municipal en 1965 dans la petite ville de Corrèze. Ensuite, il sera élu député dans ce département en 1967. Il acquiert très vite une renommée et Georges Pompidou l’appelle même « Bulldozer ».

À la suite d’un long chemin, il devient alors Premier ministre. Mais, il démissionne deux ans après quelques échanges tendus avec le président de l’époque.

La consécration de Jacques Chirac

La consécration de Jacques Chirac

Après avoir démissionné, Jacques Chirac lance un parti politique qui va lui permettre de s’emparer du pouvoir. Il crée le Rassemblement Pour la république en 1976. C’est grâce à ce tour de force qu’il arrive à gagner la mairie de Paris en 1979.

Après des luttes fratricides au sein de la droite en 1995. Il s’impose lors des élections présidentielles d’une courte avance. C’est à ce moment-là que Jacques Chirac est devenu le président des Français. Il s’agit d’une consécration au sommet. Néanmoins, la victoire sera de courte durée puisqu’il fait face à une crise sociale.

La défiance face à L’Amérique de George Bush

La défiance face à L’Amérique de George Bush

Aux débuts des années 2000, les USA ont déclaré la guerre à ses ennemis après le 11 septembre 2001. L’Irak faisait partie des bêtes noires de l’administration américaine de l’époque. Cette dernière préparait déjà une intervention militaire contre Saddam Hussein.

Néanmoins, la France dirigée par Jacques Chirac n’a pas voulu de cette solution. D’ailleurs, tout le monde se souvient de lui en refusant de s’allier aux USA pour une intervention militaire en Irak. Jacques Chirac a d’ailleurs menacé d’utiliser son droit de véto pour contrecarrer les intentions américaines.

Toutefois, les USA et leurs alliés ont lancé des opérations militaires faisant fi des procédures au sein de l’ONU.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.