Conseils pratiques pour choisir sa mutuelle santé

Avant de choisir sa mutuelle santé, il est essentiel de définir ses besoins au préalable. En effet, entre les diminutions de remboursements de la Sécurité sociale, les tarifs révisés à la hausse et l’abondance des offres proposés, le choix d’une mutuelle santé peut rapidement viré au casse-tête. Voici quelques indices qui peuvent vous aider à faire le bon choix.

La différence entre mutuelle santé et assurance santé

La différence entre mutuelle santé et assurance santé

La mutuelle santé et l’assurance santé ont généralement le même but qui est de rembourser tout ou partie des frais médicaux non pris en charge par la Sécurité sociale. C’est simplement dans leurs statuts qu’il y a une différence. Une complémentaire santé représente un contrat d’assurance. Ceci implique que la société d’assurance qui a proposé le contrat à la vente est soumise au code des assurances. Comme statut, celle-ci est classée en tant que société privée à but lucratif.

A l’inverse des mutuelles qui sont régies par le code de la mutualité et qui sont à but non lucratif, les sociétés d’assurance santé reposent sur la solidarité des cotisations. En d’autres termes, la couverture complémentaire est financée par les cotisations des adhérents.

Gros plan sur les garanties de la mutuelle santé

les garanties de la mutuelle santé

En général, les mutuelles proposent un premier niveau de garantie qui se rapporte à la prise en charge du ticket modérateur. Il s’agit de la somme correspondant à la base de remboursement de la Sécurité sociale. Le second niveau de garanties de la mutuelle santé correspond aux prestations du niveau inférieur ajoutées des forfaits pour les prestations dentaires et optiques. Les remboursements dépendent du niveau de garantie. Donc plus ce dernier est élevé, plus les remboursements sont importants.

Il faut noter que chaque niveau de garantie alloue des postes de remboursement groupés par catégories. Pour une hospitalisation sont inclus le forfait hospitalier, les frais de séjour et les actes médicaux en maternité ou à l’hôpital. Les actes médicaux se rapportent à l’imagerie médicale, les consultations, les auxiliaires médicaux, les actes chirurgicaux effectués en cabine médical et les prestations de laboratoire d’analyses médicales. L’appareillage correspond généralement à l’orthopédie et aux prothèses auditives. La catégorie dentaire concerne les prothèses, les soins et l’orthodontie. Enfin, la catégorie optique couvre les verres, la monture et les lentilles.

Par ailleurs, il existe des prestations complémentaires auxquels vous pouvez avoir droit. La poste prévention prend en charge l’arrêt du tabac et certains vaccins entre autres. La poste hospitalisation prévoie par exemple le remboursement de la chambre particulière. La poste dentaire peut aussi couvrir la parodontologie et l’implantologie. La poste optique peut concerner la chirurgie réfractive. Enfin, il y a la poste bien-être qui couvre les consultations chez l’ostéopathe, le diététicien, le sophrologue et le pédicure entre autres.

Afin de satisfaire au mieux les affiliés, les assureurs ont décidés d’améliorer grandement leurs offres en proposant des « modules optionnels ». Grâce à ce dispositif, vous pourrez par exemple souscrire une garantie minimum et renforcer vos remboursements en choisissant un seul module dentaire et optique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.