Conseils pour utiliser votre annexe de bateau en toute sécurité

Le long des côtes françaises, il existe de nombreux endroits où il n’y a pas de port à proprement parler. La ville, une association ou parfois même une entreprise, peuvent poser un certain nombre de mouillages au large d’une plage et vous les proposer à la location, le temps d’une journée ou d’une semaine par exemple. Lors de leurs voyages en bateau, de nombreux plaisanciers n’hésitent pas à jeter l’ancre, parfois à plusieurs centaines de mètres de la côte. Pour rejoindre le rivage depuis son bateau, il est donc indispensable de disposer d’une annexe qui devra être équipée de certains matériels, en fonction de l’éloignement par rapport à la côte ou au bateau porteur. Voici quelques conseils pour bien utiliser votre annexe en toute sécurité. 

 

1- Préparer votre annexe avant de la mettre à l’eau

 

Avant de mettre votre annexe à l’eau pour rejoindre la côte ou le bateau porteur, faites quelques vérifications :

  • s’il s’agit d’une annexe pneumatique, vérifiez que les boudins sont bien gonflés afin qu’ils puissent supporter votre poids et vous transporter en toute sécurité. S’il s’agit d’une barque ou d’une annexe rigide, vérifiez que la coque est en bon état. 
  • respectez toujours le nombre de personnes maximum à bord et la charge maximale autorisée. En fonction des conditions de navigation, si l’annexe était trop lourdement chargée, elle pourrait se renverser…
  • emmenez avec vous une ou plusieurs amarres en fonction de la taille de l’annexe, pour pouvoir l’attacher au bateau lorsque vous arrivez. Si vous allez en direction de la plage, votre annexe peut être équipée de roues relevables qui vous permettront de monter l’annexe sur la plage ou sur une cale de mise à l’eau par exemple. Vérifiez leur bon fonctionnement avant de partir. 
  • pensez à toujours emporter une ou plusieurs rames, même si vous disposez d’un moteur hors-bord sur votre annexe. En cas de panne, les rames vous aideront à rejoindre le rivage. 
  • si votre annexe est équipée d’un moteur hors-bord, qu’il soit thermique ou électrique, vérifiez son bon fonctionnement avant de partir et assurez-vous d’avoir avec vous suffisamment de carburant ou une batterie suffisamment chargée. 
  • équipez-vous, vous et votre famille, de gilets de sauvetage qui vous protègeront des chocs éventuels et vous aideront à flotter si vous étiez amenés à tomber à l’eau. 
  • avant toute sortie en mer, quelle que soit l’embarcation, consultez toujours la météo pour connaître les conditions de navigation et ne pas vous faire surprendre par le vent, les vagues ou l’orage notamment.

2- Vérifiez l’équipement de sécurité

 

En fonction de la distance d’éloignement par rapport à un abri (plage, port ou navire porteur), votre annexe devra être équipée de plus ou moins de matériel de sécurité. 

Voici une liste d’équipement de sécurité obligatoire à emporter à bord de votre annexe, en fonction de votre zone de navigation :

  • Tant que vous naviguez à moins de 300 mètres de la côte ou de votre navire porteur avec votre annexe bateau, vous n’avez pas besoin d’emmener d’équipement de sécurité. Nous vous conseillons cependant de mettre des gilets de sauvetage à tous les membres de l’équipage lors de chaque sortie, quelles que soient les conditions de navigation. 
  • Entre 300 mètres et 2 milles d’un abri, vous devrez disposer de l’équipement “basique”, à savoir : 
    • des gilets de sécurité pour toutes les personnes à bord
    • une lampe torche
    • un extincteur
    • une écope
    • un bout de remorquage
    • un annuaire des marées
  • Entre 2 et 6 milles d’un abri, vous devrez disposer de l’équipement “côtier”, à savoir :
    • l’équipement basique
    • un feu à retournement et une bouée fer à cheval
    • 3 feux rouges à main
    • un compas magnétique
    • les cartes marines
    • le RIPAM
    • la description du système de balisage

 

Pour connaître toutes les règles et les évolutions du matériel de sécurité à emporter à bord de votre annexe bateau, nous vous conseillons de consulter régulièrement la Division 240 rédigée par le Ministère des Transports. 

3- Quelques précautions 

 

Une fois que vous avez vérifié le bon état et le bon équipement de votre annexe bateau, vous êtes prêt à partir. Pensez à quelques précautions lorsque vous naviguerez avec votre annexe : 

  • observez la mer et les conditions de navigation avant de partir : clapot, vagues, courants,… Ne vous laissez pas surprendre par une vague qui casse sur la plage, par un danger éventuel ou par un vent fort qui vous repousse au large. 
  • si vous laissez votre annexe sur la plage, informez-vous sur les marées. Si la marée monte, elle pourrait emmener votre annexe au large… Pensez donc à lester votre annexe avec une ancre pour éviter de la perdre. De même, si la marée devait descendre, votre annexe pourrait se retrouver sur le sable à plusieurs centaines de mètres de la mer à votre retour et vous devriez donc la ramener jusqu’à la mer pour retourner à votre bateau porteur. 
  • lorsque vous mettez votre annexe à l’eau, ou lorsque vous arrivez à votre navire porteur, assurez-vous que le moteur de celui-ci soit toujours éteint ou sur le neutre, de manière à ne pas blesser quelqu’un avec l’hélice, ou abîmer votre annexe. 
  • pour passer de l’annexe sur le navire porteur, attachez bien celle-ci et serrez les amarres, de manière à ce qu’il y ait le moins d’espace possible entre les deux bateaux. Le passage de l’annexe au navire porteur ou inversément, est l’une des situations dans laquelle on observe le plus de chutes et d’accidents en mer.  

 

Naviguer avec une annexe ne s’improvise pas. Prenez le temps de tout préparer et de tout contrôler avant votre départ ! En appliquant ces quelques conseils et précautions, vous vous assurerez des navigations en toute sécurité. 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.