Les protections solaires ne sont pas toutes efficaces

C’est bientôt l’été, la saison où le soleil brille toujours de mille feux. Pour nous protéger des rayons, on a tendance à appliquer de la crème solaire sur les zones très exposées comme les bras, les avant-bras, ou encore les jambes si l’on porte des vêtements courts. En tout cas, la crème solaire s’inscrit parmi nos habitudes estivales pour limiter les agressions UV. Il faut cependant faire attention, car tous les produits ne sont pas forcément fiables.

Un tiers des crèmes solaires du commerce ne sont pas efficaces

Alors qu’on croyait être à l’abri du soleil avec ce type de produit cosmétique, une étude récente menée par Environmental Working Group (EWG) révèle que ce ne sont pas toutes les crèmes solaires qui tiennent leur promesse. La compagnie a passé en revue l’efficacité de 880 produits, ce qui a permis de découvrir que les 1/3 ont une efficacité limitée voire nulle. Ces crèmes en question ne respectent pas l’indice de protection qu’elles affichent, sans parler du fait qu’elles contiennent des ingrédients dangereux pour la santé.

Les effets néfastes des produits solaires

Lorsque nous utilisons de la crème solaire sur la peau, nous protégeons cette dernière des effets des rayons UVB responsables des coups de soleil. Ce que nous ignorons, c’est que cette pratique pourrait entraîner l’apparition du cancer de la peau. Autrement dit : exposée au soleil, la protection solaire peut devenir cancérigène.

Mettre de la crème est pourtant devenu un réflexe pour beaucoup d’entre nous quand vient l’été. L’analyste et scientifique Sonya Lunder met en cause la mauvaise commercialisation de crème solaire qui induit le consommateur en erreur. Mieux vaut se montrer plus méfiant et opter pour une crème dont l’indice de Protection Solaire (SPF) est situé entre 30 à 50. Au-delà de 50, tous les chiffres se valent d’après les experts américains de chez EWG.

Comment choisir sa crème solaire cet été ?

En principe, les crèmes solaires dont le SPF est compris en 30 à 50 parviennent à bloquer 98 % des rayons UV, tandis que celles dont l’indice s’élève à 100 limite 99 % la pénétration des rayons. Puisqu’il n’y a pas de grandes différences, autant limiter les dégâts et choisir un produit solaire plus adapté à sa peau pour l’été. Pour les peaux très claires, l’indice de protection est de 50+. Elle est de 30 à 50 pour les peaux mates. Enfin pour les peaux noires, elle est de 15 à 25.

A noter que quel que soit le produit que vous utilisez (spray, crème ou autres versions résistantes à l’eau), il ne faut pas s’exposer trop longtemps sans renouveler la protection.

Les autres moyens de protection contre les rayons de soleil

Les sceptiques pourront faire une impasse sur la crème solaire et opter pour des solutions plus « naturelles ». Plusieurs alternatives existent : vous pouvez par exemple porter des vêtements adaptés pour réduire les risques de coups de soleil jusqu’à 27 %. Pour les plus jeunes, il est plus recommandé de rester à l’ombre. Le port de chapeau et lunettes de soleil est également une option envisageable. Cependant, la protection la plus efficace c’est d’éviter de s’exposer au soleil en milieu de journée lors de forte chaleur.

Laisser un commentaire