La folie du Hoverboard inquiète les autorités

L’été arrive, et c’est le meilleur moment pour profiter des vacances au soleil. C’est également l’occasion de s’équiper de son hoverboard pour faire se balader dans différents en droits du quartier. Depuis sa création, le hoverboard a suscité une véritable polémique partout dans le monde. En effet, cet objet inspiré du film culte « Le retour vers le futur » a conquis bon nombre de consommateurs, en raison de sa maniabilité et son originalité. Toutefois, cet engin futuriste pose problème aux autorités de plusieurs pays à cause de quelques défaillances constatées sur plusieurs modèles. Effectivement, plus de 500 000 hoverboards sont rappelés aux Etats-Unis pour risques d’incendie.

Un véritable phénomène mondial

C’est au début des années 2000 que l’idée de concevoir un objet capable de se mouvoir en équilibre sur une planche à deux-roues latérales avait été lancée. Nous devons la sortie de cet engin incroyable à l’inventeur du Segway. Inspiré du même principe que le gyropode, mais sans le guidon, le hoverboard offre de meilleurs sensations. Toutefois, il nécessite quelques temps d’adaptation, car l’absence de guidon peut dérouter certains utilisateurs. En effet, c’est par l’intermédiaire de nos pieds que nous faisons avancer ou reculer cet engin. Il est de même pour tourner à gauche ou à droite.Très pratique, le hoverboard dispose d’une grande légèreté et de plus petites roues que le Segway. Ainsi, il peut se glisser dans une sacoche et peut se transporter n’importe où.

20160522_160254ok

Malheureusement, son prix de lancement a freiné l’enthousiasme de certains consommateurs. A sa sortie, le hoverboard était estimé à 700 euros, un prix exorbitant qui a quelque peu excédé les consommateurs. Maintenant qu’il s’est bien placé sur le marché, il est possible de trouver des hoverboards à 300 euros. Disposnible en plusieurs coloris, tout le monde peut, ainsi, profiter des sensations de cet engin incroyable.

Des défaillances qui peuvent provoquer des accidents

Le hoverboard est un engin futuriste qui s’est vendu comme du pain dès sa sortie. Malheureusement, quelques défaillances techniques ont été constatées, et la Comission américaine de sécurité des produits de consommation ou CPSC ainsi qu’une dizaine de fabricants de hoverboards rappellent plus de 500 000 appareils aux Etats-Unis.

danger

Les produits concernés ont été vendus entre juin 2015 et mai 2016 par les grandes marques comme X1 Swagway ou le Hovertrax de Razor. Ces fabricants demandent aux consommateurs de rendre ces engins pour des réparations gratuites ou un remboursement en fonction du modèle. Cette défaillance concerne la batterie en lithium, qui est susceptible de surchauffer. Selon les membres de la Comission, les batteries surchauffées peuvent générer de la fumée, des incendies, ou même des explosions. Face à ce problème, la Comission conseille aux consommateurs de n’acheter que les hoverboards certifiés par le laboratoire Underwriters.

Hoverboard-Fire

Avec la folie du hoverboard, les autorités sont très inquiets par les conséquences de cette défaillance au niveau de la batterie. En effet, 99 accidents par brûlures ont été recensés par la Comission. Avec l’incedie d’une maison en Australie, l’explosion d’un appareil dans un centre commercial, et bien d’autres cas, le hoverboard est définitivement interdit dans plusieurs villes, dont New-York.En Grande-Bretagne, la batterie en lithium n’est pas le seul problème constaté. En effet, les autorités locales ont découverts des cabalges défaillants dans plus de 15 000 modèles. Cela est certainement dû à la forte demande liée à la commercialisation à grande achelle de cet engin. Cela a obligé les fabricants à faire appel à la Chine pour l’importation de certains produits de moindre qualité qui ne sont pas conformes aux exigences de sécurité.

Hoverboard-explodes-outside-owners-home

Ces problèmes techniques sont pris très au sérieux par les autorités, et le hoverboard est banni de certains lieux publics. Cependant, cela n’empêche pas le succès de vente de ce produit. En effet, le site américain BuzzFeed a dévoilé que ces engins se vendent toutes les deux minutes aux 2 minutes aux Etats-Unis en novenmbre dernier.

Laisser un commentaire