Comment devenir auxiliaire de santé animalier ?

De plus en plus de gens se tournent aujourd’hui vers les formations au lieu de se lancer dans de longues études comme la médecine. Si on veut travailler avec des animaux, on peut opter pour le travail d’auxiliaire de santé animale et joindre l’utile à l’agréable.

Auxiliaire de santé animalier, c’est quoi ?

À mi-chemin entre auxiliaire de santé et vétérinaire, l’auxiliaire de santé animale est à la fois secrétaire, assistant vétérinaire, responsable des commandes et préparateur de matériel chirurgical. C’est un aide-vétérinaire comme l’infirmier au médecin. Cette profession est indispensable à tout cabinet vétérinaire, et nécessite une grande polyvalence.

devenir auxiliaire de santé animale

Quelles tâches pour un auxiliaire de santé animalier ?

Les rôles de l’assistant vétérinaire sont divers. Bras droit du vétérinaire, il se charge autant du travail administratif du cabinet et de l’accueil des clients que du nettoyage des cages, du soin des animaux et de la préparation du matériel chirurgical.

En gros, il doit être là, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du bloc. En effet, il doit assurer l’accueil des clients, et veiller à leur réception. Il doit aussi soigner les animaux et nettoyer les cages, que cela soit le toilettage ou les soins. Il est de son devoir de s’occuper des animaux soignés au cabinet et de nettoyer leur lieu de vie.

Il fait aussi la gestion des stocks et des relations avec les fournisseurs. C’est l’auxiliaire de santé animale qui s’occupe du réapprovisionnement en médicaments, nourriture… De plus, il doit préparer le bloc opératoire et le matériel chirurgical. Les mesures d’hygiène sont primordiales, et la désinfection des seringues, scalpel… est la tâche de l’auxiliaire vétérinaire qualifié.

Etes-vous fait pour en devenir un ?

À l’image de ses missions diversifiées, l’auxiliaire de santé animale doit posséder de multiples qualités. Comme il travaille dans le milieu médical, il doit posséder des compétences dans le domaine de la santé  et suivre une formation théorique. Exercer dans ce secteur nécessite également du sang-froid et une très bonne résistance mentale.

Il doit aussi être doté d’un grand sens de l’organisation ainsi qu’une bonne réactivité. Et, étant en relation directe avec les clients et les fournisseurs, l’auxiliaire de santé animale se doit d’avoir un bon sens du relationnel et de la communication.

La formation, tout savoir…

devenir auxiliaire de santé animale

Pour devenir auxiliaire vétérinaire qualifié, la possession du brevet des collèges est souhaitable. Après cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Diplôme…

La formation la plus courte est celle qui permet de se former en deux ans grâce à un enseignement à distance et recevoir l’attestation de formation professionnelle qui valide le parcours. Vous pouvez aussi préparer le titre d’AVQ (auxiliaire vétérinaire qualifié) en un an après la première, ou le titre d’ASV (auxiliaire spécialisé vétérinaire) : celui-ci se prépare en deux ans et offre une formation plus poussée que celle d’AVQ.

Vous pouvez également passer par un bac scientifique, et faire des études de médecine à la faculté avant de se spécialiser en santé animale. Vous ne serez pas vétérinaire, mais auxiliaire spécialisé.

Durée et prix…

Selon la formation, comme vous avez pu le constater, ça peut aller de deux ans sans bac, à 7 ans voire plus si on veut plusieurs spécialités. Si vous cherchez à vous informer plus, vous pouvez visiter le site www.lesoigneuranimalier.com.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.