Vers une nouvelle baisse des prix de l’immobilier ancien

Avec une année 2013 difficile, les professionnels de l’immobilier espéraient une reprise en 2014. Cependant, les premières estimations en la matière montrent des chiffres qui ne vont pas vers une remontée des prix et donc des prévisions pessimistes.

Une chute vertigineuse

immobilier ancien

Les organismes chargés d’étudier l’évolution des prix dans ce domaine pour en donner une analyse précise viennent de donner leurs résultats. Il apparaît donc que les chiffres de cette année qui débute devraient décevoir les professionnels du secteur. En effet, une baisse est pressentie dans l’immobilier ancien, entraînant ce type de bien à un stade très bas.

La chute prévue devrait atteindre 7% ce qui est un chiffre conséquent dans le domaine. Pourtant, les personnes qui cherchent à acquérir un bien sont nombreuses mais les conditions d’obtention d’un prêt deviennent de plus en plus difficiles. D’autre part, les personnes intéressées préfèrent investir dans l’immobilier neuf car il n’y a pas de frais de travaux à réaliser.

La capitale non épargnée

immobilier ancienAlors qu’habituellement Paris est justement une ville où le charme de l’ancien fait effet en poussant de nombreuses personnes à investir dans un appartement bien placé, il se trouve que la tendance semble freiner également. Ceci est une preuve supplémentaire que ce secteur est réellement en difficulté. En effet, la capitale parisienne a toujours enregistré des chiffres conséquents dans ce domaine.

Avec une baisse entre 5 à 7 %, ces résultats laissent les professionnels de l’immobilier particulièrement inquiets car ils n’ont aucune idée de quand le domaine va repartir à la hausse.

De plus, tous ces biens disponibles à la vente ne trouveront pas acquéreur et resteront parmi le fichier des biens disponibles pendant encore quelques mois. Il est certain qu’il sera difficile de convaincre tout client dans cette conjoncture particulière.

Liens connexes :

Laisser un commentaire